locomotive à vapeur BR 50 Altbaukessel Schürze Kastentender DR Digital Sound

No. d´article:  Lenz-40249-01
locomotive à vapeur BR 50 Altbaukessel Schürze Kastentender DR Digital Sound - Image 1
locomotive à vapeur BR 50 Altbaukessel Schürze Kastentender DR Digital Sound - Image 2
locomotive à vapeur BR 50 Altbaukessel Schürze Kastentender DR Digital Sound - Image 1locomotive à vapeur BR 50 Altbaukessel Schürze Kastentender DR Digital Sound - Image 2
ancienne Prix de vente indicatif 2) : 1.749,00 (inclu TVA)
Chez nous vous économisez donc:5 %
1.666,66
inclu TVA hors frais d´expédition
ne convient pas moins de 14 ans
pièce
actuellement pas disponible
Achat avec points de bonus:
Pour l´achat avec les points de bonus 166.666,00 vous avez besoin de points de bonus.
Points de bonus manquants: 166.666,00
Retenir cet article L'article est noté
Disponibilité:(Délai de livraison: 1-2 jours)
  • Description
modèle:
BR 50 1030 avec vieille chaudière, tablier, tablier, Kastentender DR, époque 3
Le châssis de la locomotive et de la tender ainsi que la chaudière de la locomotive sont en métal. Le poids de la locomotive sans tender est de 1896g. La locomotive a un rayon minimum de 914 mm (Lenz R1). Les tampons sont en métal et élastique. Pour le modèle, 50 moules ont été développés et construits, dont 12 sont des moules pour le moulage par injection de métal. La locomotive est composée de plus de 1000 pièces, mais la chaudière compte à elle seule 150 pièces distinctes. Les essieux montés sont en métal, les pneus sont en acier inoxydable. L'isolation électrique est réalisée par un insert entre la roue et les pneus.
Contrairement à l'isolation de l'essieu, cela minimise le risque d'oscillation de l'essieu. De plus, nous avons développé un appareil de mesure pour tester les jeux de roues qui enregistre tous les écarts par rapport à une conception parfaite dans la gamme des micromètres. La collection actuelle du modèle se déroule sur toutes les roues de l'appel d'offres. Le modèle a un couplage d'appel d'offres loco nouvellement développé. Huit contacts à ressort spécialement conçus assurent la connexion électrique entre la locomotive et le tender.
La mécanique de la connexion permet une connexion ou une déconnexion particulièrement facile de la locomotive et de la tender sans aide supplémentaire. Pour déconnecter locomotive et tender sont à nouveau brièvement compressés, ce qui dissout à nouveau la connexion.
Le modèle a un moteur Maxon DCX avec une vis à 2 vitesses et donc un rendement extrêmement élevé. Une courroie crantée entraîne le quatrième essieu d'attelage. Les bielles prennent les roues motrices restantes avec. La commande du moteur permet un fonctionnement en douceur et en douceur et des performances particulièrement bonnes à basse vitesse. La vitesse du moteur est déterminée par un capteur magnétique angulaire monté sur l'arbre du moteur. Ceci élimine "l'intervalle de suppression" pour la mesure de champs électromagnétiques. Le résultat est une régulation totalement silencieuse. Les cylindres sont reproduits à l'échelle, même à distance mutuelle. Les tubes de tige de piston sont montés de manière mobile, de sorte que même des rayons étroits peuvent être parcourus sans que les puits thermométriques ne soient raccourcis. La locomotive est préparée à l'utilisation de la clé de locomotive ©.
Le couplage automatique Lenz avec liaison de court-circuit peut être utilisé à distance en mode numérique sur les deux côtés de la locomotive. Vous pouvez également utiliser le crochet d’attelage d’origine.
Un nouvel évaporateur à tubes capillaires de Seuthe est utilisé. Au remplissage maximum (14 ml), la durée moyenne de la vapeur est comprise entre 40 et 60 minutes. Il ne doit être utilisé que pour cet évaporateur développé par le distillat à la vapeur Seuthe de la société. L'utilisation d'autres distillats peut obstruer les capillaires ou au moins réduire le débit de vapeur.
La locomotive a des phares avant et arrière toujours brillants. Les lampes sont équipées de LED sans entretien. Le changement de lumière a lieu en fonction du sens de la marche. En mode numérique, les phares avant et arrière peuvent être allumés et éteints séparément. La luminosité peut être réglée séparément des autres éclairages. L'éclairage de la cabine est commutable séparément de l'éclairage supérieur. La luminosité peut être réglée séparément des autres éclairages. L'éclairage du moteur peut être commuté séparément du phare. La luminosité peut être réglée séparément des autres éclairages. L'utilisation de cartes de circuit imprimé flexibles assure une alimentation presque invisible aux LED.
La manœuvre réduit la vitesse de la locomotive de moitié environ, de sorte que les mouvements de manœuvre peuvent être effectués avec beaucoup de sensibilité. Rangierlicht signifie que les feux avant et arrière (blancs) sont allumés, quel que soit le sens de la marche.
Il utilise le son d’origine du BR50: c’est le son typique. Le bruit de vapeur du BR50 est audible. Le son est commutable numériquement. Le son de l'impulsion de vapeur est synchronisé avec le générateur de fumée. Entre autres choses, sifflet, sonnerie, signal de manœuvre et autres sons peuvent être récupérés séparément. L'affectation de ces bruits peut être librement attribuée aux fonctions numériques. Le son est diffusé via deux haut-parleurs Visaton, l'un dans la chaudière, l'autre dans le tender. Le locuteur d'appel d'offres est un autre nouveau développement. Il possède une membrane en bois de balsa et une réponse en fréquence très équilibrée, en particulier pour les basses fréquences. Le volume du son est réglable dans une large plage.
Dans la cabine de la locomotive, des chiffres indiquent les conducteurs de train et les chauffeurs.
Paramètres ajustables, par exemple Adresse de la locomotive et démarrage et freinage en ralentissement. Beaucoup plus de fonctionnalités peuvent être ajustées. Un accumulateur d’énergie USP est installé dans la locomotive. À partir de cette mémoire, la locomotive continuera à être alimentée avec En lors d’une coupure involontaire de la voie (par exemple, un noyau hors tension, un encrassement ou autre). alimenté en énergie.
À l'aide des modules Digital plus ABC, la locomotive reconnaît trois états de signal différents: "conduite libre", "arrêt", "marche lente" et se comporte en conséquence: transit, arrêt (avec distance de freinage réglable), freinage jusqu'à la vitesse de conduite lente mémorisée.
Si le train s'approche du signal dans la direction opposée, il est ignoré. Pendant l'arrêt, toutes les fonctions peuvent continuer à être commutées et vous pouvez bien entendu vous éloigner du signal.
RailCom renvoie les informations de la locomotive au système numérique. l'adresse de la locomotive sera affichée dans une section spécifique de la voie.
Le modèle a la reconnaissance automatique du fonctionnement Lenz-Digital (DCC) ou DC conventionnel (analogique) et peut être utilisé sur les systèmes suivants:
Systèmes à commande numérique dotés de commandes conformes à la norme NMRA (par exemple, Digital plus de Lenz). La locomotive est réglée sur l’adresse 50 à l’usine.
Systèmes ferroviaires modèles avec alimentation conventionnelle en courant continu avec max. Tension de 16V.
Pour le transport dans l'emballage, la locomotive est fermement fixée à un tableau. Locomotive et annexe protégées par de la mousse de polyuréthane dans une boîte intérieure stable. Autour de ce carton interne, une couche de mousse pour le rembourrage est enfermée dans un carton externe.
Marque
Lenz
produit
locomotives à vapeur
Informations sur la technologie et le modèle
échelle Spur 0
type de courant Gleichstrom
moteur ja
volant ja
lumière 2-Licht Spitzensignal, mit Fahrtrichtung wechselnd
attelages Lenz-Digitalkupplung
numéro d'opération 50 1030
Digital & Sonore
Digital & Sonore ex fabrique
pais
Allemagne DR
ère
ère III
Pour cet article, il existe également dazu passende Artikel

Lenz ist seit über 30 Jahren auf dem Gebiet der Modelleisenbahn aktiv. Viele der heute als selbstverständlich geltenden Technologien zur Modellbahnsteuerungen sind Entwicklungen aus dem Hause Lenz. Das so genannte DCC-Format zur digitalen Steuerung von Modellbahnen jeder Baugröße wird weltweit eingesetzt und ist damit die am weitesten verbreitete Steuerung überhaupt, 1993 von der NMRA zum Standard erklärt.
Doch bereits vor der Entwicklung dieser digitalen Steuerung hat Lenz Meilensteine für den Modellbahner gesetzt, zum Beispiel mit dem "REPA Lok-Aus" und dem legendären "Teichmann-Regler". Lenz arbeitet ständig daran, die Beschäftigung mit der Modellbahn interessanter, abwechslungsreicher, aber auch einfacher zu gestalten: USP sichert auch bei unterbrochener Stromabnahme vom Gleis die lückenlose Datenübertragung in den Decoder, ABC sorgt für punktgenaues Halten vor Signalen, RailCom liefert Informationen aus der Lok zurück an das Digitalsystem

Der Einstieg von Lenz in die Baugröße 0 ist nicht nur bei den "altgedienten" Spur-Nullern gut angekommen, sondern hat auch zahlreiche Modellbahner inspiriert, in/mit dieser großartigen Spur einzusteigen. Lenz baut auch hier das Programm kontinuierlich aus, dabei wird aber nach wie vor auf größtmögliche Vorbildtreue, außergewöhnliche Technik und hohen Qualitätsstandard Wert gelegt.